Laboratoire de Mathématiques de Bretagne Atlantique

(LMBA / UMR 6205)

Systèmes dynamiques, probabilités et statistique

Le séminaire d'Analyse et Probabilités a lieu le Jeudi à 14h, Salle des Conférences (Bât. H).

Contacts :

Archives du séminaire : 2015, 2014, 2013, 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006, 2005, 2004, 2003, 2002, 2001, 2000, 1999, 1998, 1997

 

 

Décembre 2017

 

Novembre 2017

Octobre 2017

Septembre 2017

Juin 2017

Mai 2017   

Avril 2017

Mars 2017

Février 2017

Janvier 2017

Décembre 2016

 

Novembre 2016

 

Octobre 2016

 

Septembre 2016

  • Lundi 19 Septembre : Séminaire Triangulaire à Brest                                                                     8h30-9h accueil
    9h-10h Ismaël Bailleul (Université de Rennes 1) :                                                                         Equations différentielles partielles stochastiques singulières
    10h-10h20 pause café
    10h20-11h20 Hans-Jürgen Engelbert (Friedrich Schiller Universität,  Jena) :                          Stochastic differential equations for sticky reflecting Brownian motion
    11h30-12h30 Eric Miqueu (LMBA, Université de Vannes) :                                                           Moments harmoniques et grandes déviations pour un processus de branchement en environnement aléatoire
    12h45-13h50  déjeuner
    14h-15h Christian Léonard (Université Paris Ouest):                                                                    Approximations d'interpolations par déplacement par des interpolations entropiques

 

Juin 2016

Mai 2016

Avril 2016

Mars 2016

Jévrier 2016

Janvier 2016

Décembre 2015

Novembre 2015

Octobre 2015

Septembre 2015

Juin 2015

Mai 2015

Avril 2015


Mars 2015

Février 2015

Janvier 2015

 

Décembre 2014

 

Novembre 2014

Entropie et vitesse de fuite dans les groupes hyperboliques

 

Octobre 2014

Approche dynamique par Frenkel-Kontorova de l'équation de la cellule de Hamilton-Jacobi

 

Septembre 2014

Juin 2014

 

Mai 2014

Avril 2014

Mélange multiple pour les systèmes hyperboliques

Je présenterai une preuve du mélange multiple pour certains systèmes hyperboliques (par exemple les billards), qui ne fait pas appel à la théorie de Pesin.

Mesures de Gibbs généralisées et champs aléatoires parcimonieux

Limites hydrodynamiques pour un système de neurones en interactions (avec A. Galves, A. de Masi, E. Presutti)

 

 

Mars 2014


Février 2014

Temps local pour des semi-flots périodiques et méthodes spectrales

Entropie minimale et flot de Ricci sur les surfaces

Contact Anosov flows on hyperbolic 3-manifolds (with Patrick Foulon)

Geodesic flows of Riemannian or Finsler manifolds provided the original
examples in the quest for the Maxwell-Boltzmann ergodic hypothesis, and
they have been the only known contact Anosov flows. We show that even in
dimension 3 the world of contact Anosov flow is vastly larger via a surgery
construction that produces flows not topologically equivalent to any
algebraic flow. This includes examples on many hyperbolic 3-manifolds, any
of which have remarkable dynamical and geometric properties.

 

Transfert entre analyse de Fourier et théorie des opérateurs: théorèmes et applications

 

Nous verrons comment transférer un multiplicateur de Fourier en un multiplicateur de Hadamard-Schur et appliquer cela à l'opérateur qui tronque la partie triangulaire inférieure des matrices.

 

Janvier 2014

 

 

Décembre 2013

Novembre 2013

Octobre 2013

Juillet 2013

Sur la conjecture de Hopf pour les métriques de Finsler k-basiques sur le tore de dimension 2
 
Nous démontrons la conjecture de Hopf pour les tores de Finsler analytiques et k-basiques : si un tel tore n'a pas de points conjugés alors la métrique de Finsler est plate. Une métrique de Finsler est dite k-basique si la courbure flag ne dépend pas des variables verticalesdans le fibré tangent unitaire. Ce résultat est la combinaison de deux résultats : le premier avec José B. Gomes (UFJF) qui donne une généralisation du Théorème de Gauss Bonnet pour les métriques de Finsler sans points conjugués qui sont C^ intégrables; et le deuxième résultat avec José B. Gomes et Mario J. Dias Carneiro où nous démontrons que toute métriqe de Finsler k-basique analytique sans points conjugués dans le 2 tore est analytiquement intégrable. L'hypothèse sur la courbure flag (k-basique) est importante car la conjecture de Hopf est fausse dans la catégorie des métriques de Finsler sans points conjugués. Busemann a donné plusieurs exemples dans les années 1950.

Stuck walks : une conjecture d'Erschler, Tóth et Werner

 

Juin 2013

On some classes of spatio-temporal stochastic models

In this talk I will present two classes of spatio temporal models that arise through a Moving Average construction.The first class consists of Moving Averages with driving noise that are Gaussian fields driven by deterministic dynamics. The second, is a class of models termed, Laplace Moving Averages, with driving that is a Laplace motion.

The need for such models is mostly practical. Most of the environmental phenomena present some type of dynamics; so we need models that account for motion. Moreover, time as well as space irreversibility, although is a property satisfied by Gaussian models, is not usually observed in nature. So we need models that will exhibit different types of asymmetries both in space and time.

Mai 2013

Invariance principle for generalized quantiles under dependence

Lien vers le résumé

Avril 2013

Modèle d'Ising Stochastique et mouvement par courbure moyenne

Le modèle d'Ising est le modèle probabiliste le plus simple pour expliquer le comportement magnétique d'un métal en le représentant comme un système de spins (+/-1) en interactions sur un réseau. Nous étudions une version dynamique de ce modèle en dimension 2 et nous nous demandons quel est l'évolution d'un système partant d'une condition initiale ou les spins valent -1 sur un grand domaine du plan et + ailleurs. Nous montrons que pour le système à température zéro, cette l'évolution du domaine de spin - possède une limite d'échelle déterministe où l'interface entre - et + se contracte en suivant un mouvement par courbure anisotrope. Ce résultat confirme une conjecture énoncée par Lifshitz (1976).

Mars 2013

Jeudi, 21/03/2013

14H-15H Huyên Pham (LPMA, Paris VII)
"Formule de Feynman-Kac pour les équations d'Hamilton-Jacobi-Bellman"


15H30-16H30 Dominique Dehay (Laboratoire de Statistique - Rennes 2 + IRMAR, Rennes1)
"Problème d'estimation pour un modèle de processus de diffusion de drift périodique en temps"


16H50-17H50 Anis Matoussi (Laboratoire Manceau de Mathématiques, Le Mans)
"2BSDE réfléchies et lien avec les jeux de Dynkin avec incertitude sur le modèle"


Vendredi, 22/03/2013


9H-10H Quansheng Liu (LMBA, Vannes)
"Itérations des transformations affines aléatoires et processus de branchement pondéré avec immigration"


10H30-11H30 Richard Pymar (LAREMA, Angers)
"Partial Mixing of Semi-Random Transposition Shuffles"

Mouvements browniens à plusieurs paramètres et sous-shifts de type fini

Février 2013

Flots conduits par des chemins rugueux

10h00 : Loïc Chaumont (Angers)

Sur le codage des forêts de branchement multitypes. Application à la loi de leffectif total.

11h15 : Salim Lardjane (LMBA)

Une application statistique de la transformée de Fourier sur les groupes non commutatifs.

14h00 : Benoît Saussol (LMBA)

Loi des temps de retour dans les systèmes dynamiques déterministes et aléatoires.

15h30 : Raphaël Coudret (Bordeaux)

A hidden renewal model for monitoring aquatic systems biosensors.

Janvier 2013

Marches aléatoires branchantes avec sélection

Nous considérons des marches aléatoires branchantes sur la droite réelle avec, à chaque étape, sélection des N marcheurs les plus à droite. Brunet et Derrida ont énoncé une conjecture portant sur l'effet de N, la taille de la population, sur la vitesse du nuage de marcheurs. Nous donnons une preuve rigoureuse de cet énoncé. Travail en collaboration avec Jean Bérard.

Distances en percolation et TASEP

La percolation de paramètre p est le sous-graphe de Z^2 obtenu en effaçant chaque arête indépendamment avec probabilité 1-p. Quand p est proche de un, il y a une unique composante connexe infinie. Le TASEP, ce sont des voitures qui avancent de façon aléatoire sur une seule voie, sans se doubler et sans se rentrer dedans.
Le but de cet exposé est de décrire un lien assez fort entre la vitesse du TASEP et la géométrie de la composante infinie de percolation, quand p est très proche de un. (travail en commun avec A-L.Basdevant et N.Enriquez).

Novembre 2012

 

Groupe de travail sur les transitions de phase

 

Octobre 2012

Groupe de travail sur les transitions de phase

Groupe de travail sur les transitions de phase

Septembre 2012

Groupe de travail sur les transitions de phase

10h00 : Amaury Lambert (Université de Paris 6)

Coalescent des proocessus de branchement et applications à la biologie

11h00 : Yves Coudène (Université de Bretagne Occidentale)

Unique ergodicité du flot horocyclique

14h00 : Uwe Rösler (Université de Kiel, Allemagne)

On Stochastic Fixed Point Equations and the Weighted Branching Process

15h00 : Quang Khoai Pham (Université de Bretagne Sud)

Probabilités des évènements rares sur des séries temporelles environnementales

16h00 : Frédéric Mathéus (Université de Bretagne Sud)

Entropie asymptotique, vitesse de fuite et rayon spectral des marches aléatoires